Now Reading
Les conseils à suivre pour bien ragréer un sol

Les conseils à suivre pour bien ragréer un sol

Ragréage de sol

Vous vous apprêtez à vous installer dans une nouvelle maison et celle-ci expose un sol pas tout à fait nivelé ? Pas de quoi s’affoler ! Retrouvez dans cet article toutes les étapes à suivre pour faire un ragréage de sol dans les règles de l’art.

Rappelons d’abord c’est quoi un ragréage de sol

Le ragréage de sol est une opération cruciale dans le cadre d’une rénovation de maison. Quoi qu’il en soit, il renvoie à un concept très simple : aplanir la surface du sol à l’aide d’un enduit ou d’un mortier. Si vous constatez que votre plancher n’est pas vraiment horizontal, vous devez nécessairement faire un ragréage.

Mais aussi simple qu’il puisse paraître, le ragréage de sol ne vient jamais seul. Il existe une multitude de travaux qui en résultent. Ces derniers partent des bases d’aménagement et atteignent jusqu’au revêtement de sol.

Ragréage de sol : préparer la surface

Dans la phase de la préparation, vous devez commencer par enlever l’ancien revêtement de votre sol. À ce point, assurez-vous bien qu’aucun résidu de colle ni de graisse ne reste sur la surface. Par la suite, utilisez un aspirateur pour éliminer les poussières et les grains de sable.

Une fois la surface propre, munissez-vous d’un niveau à bulle et d’une règle de maçon pour constater les dénivellements et les irrégularités de votre sol. Puis, marquez-les avec un feutre. À l’aide d’un mortier ou d’un enduit de lissage, comblez les fentes afin de compenser la différence de taille.

Les conseils à suivre pour bien ragréer un sol

Ragréage de sol : appliquer un primaire d’adhérence

Pour garantir l’étanchéité du sol au résultat, vous devez nécessairement utiliser un primaire d’adhérence (ou primaire d’accrochage). Ce produit vous permet de boucher les pores du sol pour aboutir à un rendu parfaitement lisse. Elle a la capacité d’absorber l’enduit et d’éviter la formation de bulles. C’est d’ailleurs l’ingrédient secret du ragréage autolissant.

Dans la plupart des cas, l’application du primaire d’adhérence se fait avec un rouleau, mais vous pouvez également utiliser d’autres outils. Le plus important est de respecter le temps de pose du produit.

See Also
Parquet maison

Ragréage de sol : confectionner le mortier ou l’enduit

Avant de vous lancer dans le vif du ragréage autonivellant, n’oubliez pas de choisir la référence du produit adaptée à votre projet. Dans cette optique, vous devez préciser s’il s’agit d’un travail d’intérieur ou d’extérieur. Une fois cela fait, mesurez la surface à recouvrir et calculez la quantité d’enduit à préparer.

Quant à la préparation du mortier, utilisez un récipient conséquent et versez-y de l’eau. La quantité de cette dernière dépend de la surface à couvrir. En tenant compte du dosage idéal, vous devez ajouter la poudre de ragréage dans le récipient. À l’aide d’un malaxeur électrique, mélangez la solution pendant 2 à 5 minutes. Laissez reposer pendant quelques secondes.

Ragréage de sol : appliquer le ragréage

Place désormais au ragréage proprement dit ! Les étapes suivantes vont résumer ce que vous devrez faire :

  • Versez le produit sur la zone à niveler (entre 1 et 2 mètres carrés maximum),
  • Lissez délicatement la surface en vous mettant dans le coin opposé de la sortie,
  • Continuez cette opération pour l’ensemble de la maison en vérifiant la planéité du sol à l’aide d’un niveau,
  • Laissez sécher en fonction de la surface ragréée,
  • Appliquez la deuxième couche en repartant de la pose de primaire d’adhérence.
Scroll To Top